Le fonctionnement du système universitaire au Japon

Le fonctionnement du système universitaire au Japon

L’excellence de l’enseignement supérieur au Japon est largement reconnue à travers le monde. Si, comme de nombreux étudiants à l’international, vous êtes attiré par ce pays, retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le système universitaire japonais !

Le cycle universitaire japonais

Au Japon, les études supérieures sont également découpées en 3 cycles. Le premier cycle se déroule en 4 ans contre 3 dans les universités françaises. Pour obtenir un diplôme équivalent au Master, il faut étudier 2 années supplémentaires, comme en France. L’équivalent du doctorat, quant à lui, nécessite entre 3 et 5 ans d’études.
CYCLESJAPONFRANCE
1er cycleGakushiLicence (bac+3)
2ème cycleShūshiMaster (bac+5)
3ème cycleHakase/HakushiDoctorat (bac+8)
Dès la première année du premier cycle, voire en deuxième année dans certaines universités prestigieuses, les étudiants japonais doivent choisir une discipline précise. Les trois premières années se déroulent de la même manière qu’en France. La quatrième année, quant à elle, donne lieu à la rédaction d’une thèse dont la note sera prise en compte pour l’obtention du diplôme. Les deux années du second cycle correspondant au niveau master combinent travail dans un laboratoirerédaction d’une thèse et cours. Comme dans les universités françaises, le troisième cycle équivalent au doctorat permet d’accéder aux métiers de la recherche et de l’enseignement dans le supérieur.

Le calendrier universitaire japonais

Au Japon, l’année universitaire est divisée en deux semestres comme en France. Cependant, ils sont particulièrement décalés avec les nôtres. Les vacances se déroulent à trois reprises : en été (de fin juillet à fin août), en hiver (de fin décembre à début janvier) et au printemps (de fin février à début avril).
Semestre 1Semestre 2
Début avril à fin septembreDébut octobre à fin mars
Bon à savoir : les saisons au Japon sont les mêmes qu’en France. Mais attention à la Tsuyu (terme japonais désignant la saison des pluies) ! Celle-ci s’étend de mai à juillet. Pendant cette période, non seulement les averses sont très fréquentes, mais il fait aussi plus lourd et l’humidité augmente largement.

L’université au Japon

Après le lycée, la plupart des étudiants japonais choisissent d’aller à l’une des 783 universités du pays. En général, ils passent un ou deux ans en classe préparatoire privée pour réussir le concours d’entrée en université. En effet, il faut savoir que l’entrée à l’université est très sélective au Japon. Si vous comptez partir étudier dans ce pays après l’obtention de votre bac, vous devez obligatoirement passer un examen qui évalue votre niveau de japonais, ainsi que votre niveau en sciences, mathématiques, et vos connaissances sur le Japon. Le système universitaire au Japon répartit les établissement en trois catégories : les universités nationales, privées et publiques. Voici une liste des plus connues :
  • Les universités nationales : Université de Tokyo, Université de Kyoto, Université du Tōhoku…
  • Les universités privées : Université Keiō, Université Waseda, Université Kwansei Gakuin, Université Chūō, Université Gakushūin…
  • Les universités publiques : Université métropolitaine de Tōkyō ou Toritsu, Université de la ville de Yokohama…
Partagez Via:
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •